Accueil Immobilier Acheter une place de parking pour démarrer dans l’immobilier

Acheter une place de parking pour démarrer dans l’immobilier

Et si votre prochain investissement immobilier était une place de parking ?

Plusieurs options s’offrent à vous pour investir dans la pierre, on pensera à l’investissement locatif, l’achat/revente ou encore la location de box de stockage.

Quid de l’achat place parking dans le paysage immo ? Il paraît sortir son épingle du jeu en proposant un rendement intéressant pour un capital de départ raisonnable.

Alors, investir dans un parking en 2022, est-ce un bon moyen de faire ses premières armes en immobilier ? Nos experts vous éclairent sur le sujet de l’achat parking.

Les raisons qui poussent à investir dans un parking

  1. Faible investissement de départ

L’un des grands avantages de ce type d’investissement est le coût à l’achat. Parce qu’investir dans l’immobilier nécessite souvent un capital élevé, acheter une place de parking est bien plus accessible. Cependant, il est évident que l’emplacement fera grimper le prix d’acquisition selon qu’il s’agit d’un parking à vendre à Paris, à Lyon ou dans une ville plus modeste en région.

  1. Entretien sommaire

Comparé à un bien traditionnel que vous aurez l’obligation de remettre à neuf pour espérer pouvoir trouver un locataire ou un acquéreur, une place de parking ne demande que très peu d’entretien. Les frais liés aux réparations dites classiques dans un logement en dur sont absentes sur un investissement parking. Sauf cas exceptionnel comme une inondation ou un mouvement de terrain, une fois la place de parking achetée, vous n’aurez plus à vous en occuper.

Inconvénients de la gestion de places de parking

Avec un turnover des locataires moyen de 18 %, la gestion de sa place peut très vite devenir un job à plein temps ou tout du moins s’avérer être une tâche chronophage selon le nombre d’emplacements. S’il est possible de confier la gérance à une société spécialisée en gestion locative parking, le prix de ce type de prestations peut très vite refroidir puisqu’il peut représenter jusqu’à 10 % de vos revenus mensuels.

Côté démarches administratives, l’achat d’un parking oblige le propriétaire à mettre en place un contrat de location. Il devra également déclarer les revenus générés et s’acquitter des diverses taxes.

Devenir propriétaire d’un parking, c’est aussi trouver un locataire fiable et sérieux mais également devoir faire face aux loyers impayés. Un stress supplémentaire qui peut peser lourd lorsque la location de parking n’est pas l’activité principale de la personne.

Acheter une place de parking, bonne ou mauvaise idée ?

En France, on ne compte pas moins de 450 000 places de parking pour un parc automobile de plus de 650 000 véhicules. Sur le papier, pas certain qu’investir dans un parking soit rentable. Avec une politique de la ville tournée vers une démarche de développement durable, on se dirige tout droit vers une diminution du nombre de voitures circulant dans les grandes agglomérations françaises.

De plus, les nouveaux aménagements de voirie vont réduire considérablement les chances de se garer en centre-ville.

Il faudra donc prendre toutes les précautions d’usage avant de se lancer dans l’investissement parking en vérifiant, par exemple, les futurs travaux prévus par la mairie.

Même si l’arrivée des voitures autonomes prend de l’ampleur et que la voiture personnelle n’est plus le seul moyen privilégié pour se déplacer, il y a fort à parier que la fin n’est pas pour demain.

Investir dans une place de parking, à l’heure où plus personne ne semble s’intéresser au sujet au vu de l’évolution des aspirations écologiques de notre société, peut alors présenter une opportunité intéressante pour les investisseurs.

En effet, les conducteurs qui n’auront d’autres choix que d’utiliser leur véhicule pour se déplacer devront également trouver un espace pour se garer. Un business qui tend vers un marché de niche pour les années futures mais qui reste un investissement rentable si l’on démarre aujourd’hui.

Combien coûte une place de parking ?

Pour s’offrir une place parking à Paris, il faudra compter entre 30 000 et 35 000 euros en moyenne, et 20 à 25 000 pour un investissement en province.

La rentabilité, elle, se situe généralement entre 5 et 10 % avec des loyers estimés entre 50 à 150 euros selon l’emplacement bien évidemment, critère numéro un pour faire un placement profitable.

Quel profil investisseur pour ce type de placement financier ?

L’investissement place de parking n’est pas fait pour tout le monde. Il nécessite une bonne compréhension de son marché pour déterminer quel emplacement de stationnement sera le plus rentable dans les années à venir. Il faut également être prêt à gérer les changements de locataires et répondre à leurs besoins, comme pour une gestion locative classique.

Sur ce type de placement financier, la rentabilité à court terme n’est pas un objectif viable. On parlera plutôt d’un investissement à long terme où les loyers rembourseront un emprunt bancaire ou apporteront une source de revenu complémentaire. C’est au moment de la revente que l’achat de place de parking semble démontrer tout son potentiel. Un emplacement stratégique au cœur d’une grande agglomération permettra de réaliser une plus-value conséquente, à condition d’acheter au prix juste.

Acheter une place de parking pour se lancer dans l’immobilier paraît donc très intéressant pour les néo-investisseurs en quête d’un actif abordable qui ne nécessite pas de connaissances techniques poussées. Idéal également pour les petits budgets qui ne jouissent pas d’une épargne assez élevée pour se porter sur un bien plus important.

Avant d’investir dans un parking, se renseigner auprès d’une agence immobilière locale peut permettre de connaître le prix au mètre carré moyen et d’obtenir une sélection des meilleurs emplacements des places de stationnement. Des informations indispensables dans le cas d’un investissement hors de sa zone d’habitation.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here