Accueil Valeur refuge Le marché des NFT se stabilise

Le marché des NFT se stabilise

Après la croissance explosive de 2021, le temps de la stabilité ? Depuis la mi-février 2022, l’activité des transactions NFT (jetons non fongibles) a considérablement diminué. Cette dernière est passée de 3,9 milliards de dollars la semaine du 13 février à 964 millions de dollars la semaine du 13 mars. Pour autant, malgré ces fluctuations, le nombre d’acheteurs et de vendeurs actifs continue de croître.

« Au premier trimestre 2022, le marché représente 950 000 adresses de contrat contre 627 000 au quatrième trimestre 2021. Dans l’ensemble, le nombre d’acheteurs et de vendeurs actifs de NFT a augmenté chaque trimestre depuis le deuxième trimestre 2020. Au deuxième trimestre 2022, en date du 1er mai, le marché des NFT a enregistré 491 000 adresses de contrat actifs, signe que ce dernier poursuit sa croissance en termes de nombre de participants », note une étude de la plateforme Chainalysis parue le 5 mai.

NFT : les Français à la traîne

Du point de vue géographique, les utilisateurs sont issus du monde entier. C’est l’Asie centrale et du Sud qui ouvre le bal, suivie par l’Amérique du Nord et l’Europe de l’Ouest.

« Bien que certaines régions soient certainement à la traîne, le fait qu’aucune zone ne représente plus de 40 % de tout le trafic Web depuis le début de 2021 suggère que, comme la crypto-monnaie dans son ensemble, les NFT ont conquis une audience mondiale», précise le document.

Concernant le profil des investisseurs, ce sont bien les collectionneurs de NFT (entre 10.000 et 100 000 dollars en cryptodevises) qui pourvoient à la majorité de l’activité du marché des NFT lorsqu’on raisonne en termes de valeur de la transaction plutôt qu’en nombre de transferts. Ils sont ensuite talonnés par les investisseurs institutionnels.

En France, seuls 3,5 % de la population se sont déjà portés acquéreurs de NFT selon un sondage Ifop réalisé pour Cointribune. A ce jour, la majorité des Français continuent de considérer les jetons non fongibles comme « un produit purement ludique sans intérêt en termes d’investissement ». Ils ne sont que 25 % à les voir comme « un véritable actif susceptible de prendre de la valeur à moyen ou long terme ».

Plus de 37 milliards de dollars en 2022

Au total, la barre des 40 milliards de dollars de volume de transactions enregistrée en 2021 devrait être franchie cette année. En effet, au 1er mai 2022, le marché des NFT s’était déjà établi à 37 milliards de dollars. D’ailleurs, après l’accès de faiblesse constaté en mars, celui-ci était reparti à la hausse dès la mi-avril quand Yuga Labs, déjà à l’origine de la collection Bored Ape Yacht Club, a mis en vente des parcelles de terrain virtuelles de son prochain projet de métaverse, baptisé Otherside.

Enfin, du point de vue des performances, le marché des jetons non fongibles a dépassé le marché de la crypto-monnaie cette année, selon le rapport NFT trimestriel Nansen 2022, avec un rendement depuis le début de l’année de 103,7 % en ETH et de 82,1 % en dollars. Malgré une baisse des marchés mondiaux dans la plupart des classes d’actifs fin février 2022, le NFT-500 a gagné 5,9 % au cours des 30 jours précédents en mars.

Il s’agit, toutefois, d’un marché qui peut faire preuve d’une grande volatilité. Aux investisseurs donc, d’effectuer leurs recherches, et d’agir avec toute la prudence due.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here