AccueilÉconomieQuelle croissance économique pour 2023 ?

Quelle croissance économique pour 2023 ?

Stagflation, récession, croissance très molle ? A l’aube de cette année 2023, les économistes y vont tous de leurs prévisions. Et elles ne sont pas forcément réjouissantes.

La croissance mondiale au ralenti

Sur le plan mondial, le FMI a encore abaissé ses prévisions de croissance à 2,7 %, mais avec 25 % de chance de la voir passer sous la barre des 2 %. Il s’agit des prévisions de croissance les plus faibles depuis 2001 à l’exception de la crise financière mondiale et de la phase aiguë de la pandémie de COVID-19, souligne l’institution.

Une situation qui reflète des ralentissements significatifs pour les plus grandes économies : une contraction du PIB américain au premier semestre 2022, une contraction de la zone euro au second semestre 2022, des épisodes prolongés de COVID-19 et des blocages en Chine avec une crise réelle du secteur immobilier. Qu’en sera-t-il en 2023 si l’on segmente les prévisions par zones géographiques ?

Contraction dans la zone euro

Selon de nombreux économistes, le PIB européen devrait se contracter au 1er semestre 2023 et ne progresser que modestement au cours du second semestre. Au total, dans la zone euro, le PIB pourrait connaître une contraction de 0,1 % à 0,3 % en 2023 avant de renouer avec une faible croissance (+1,5 %) en 2024.

Toutefois, la situation reste, à bien des égards, incertaine. Une aggravation du conflit en Ukraine ou des tensions sino-taïwanaises pourrait venir noircir un tableau déjà bien sombre. A l’inverse, d’autres faits, comme un pic d’inflation précoce qui permettrait à la BCE d’assouplir sa politique monétaire, pourraient s’avérer favorable aux économies européennes.

La France devrait échapper à la récession

En 2022, la France a fait mieux que certains de ces voisins européens. Pour autant, la croissance hexagonale sera bel et bien en berne en 2023. Toutefois, le pays devrait échapper à la récession. Le gouvernement table sur un PIB en petite augmentation de +1%.

Une prévision qui ne fait pas l’unanimité. Ainsi, selon l’OCDE, la croissance française ne devrait pas dépasser les +0,6 %.La Banque de France se montre encore plus pessimiste avec une projection de +0,5%. Quant à l’institut Rexecode, il table ni plus ni moins que sur 0 % de croissance.

Les Etats-Unis en petite forme

En ce qui concerne 2023, l’économie américaine devrait, elle aussi, tourner au ralenti et sera tributaire des décisions de la Fed en matière de politique monétaire avec des effets jusqu’en 2024. La croissance devrait atteindre en moyenne 0,9 % en 2023 et 2024, respectivement.

La Chine au dessus des 4 %

Les analystes de JPMorgan ont relevé mi-décembre leurs prévisions concernant le PIB chinois pour 2023  de 30 points de base à 4,3 % alors que la deuxième économie mondiale rouvre après des restrictions strictes liées au COVID. De son côté, Goldman Sachs a relevé son estimation de la croissance économique de la Chine à 4,5 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici