Accueil Placements bancaires Alternative livret A : quelles sont les autres solutions d’épargne bancaire ?

Alternative livret A : quelles sont les autres solutions d’épargne bancaire ?

Depuis le 1er janvier 2022, le taux de rémunération du livret A a été réévalué passant de 0,5 à 2 %.

Un changement notoire qui redonne ses lettres de noblesse au livret bancaire préféré des Français.

Mais avec un plafond à 22 900 euros, et dans un souci de diversification bancaire, nombreux sont ceux qui sont à la recherche d’une alternative au livret A qui soit à la fois sûre et rentable.

Livret A : une institution bancaire depuis 1818

Ce livret d’épargne rémunéré a été créé en 1818 par l’industriel Benjamin Delessert. L’objectif ? Solder les dettes financières du pays héritées des guerres napoléoniennes.

Le livret A c’est aussi un compte réglementé par le droit français. Il présente un double avantage fiscal, il est exonéré d’impôt et de prélèvement obligatoire.

80 % de la population française est titulaire d’un livret A soit plus de 55 millions de personnes. Il est aujourd’hui le plus utilisé en France loin derrière les assurances-vie (18 millions) ou le PEL (12 millions).

Les inconvénients du livret A

Par sa facilité d’utilisation et la possibilité de retirer son argent lorsqu’on le souhaite, offrant une liquidité d’épargne dont peu de produits financiers peuvent se targuer, le livret A essuie cependant de nombreuses critiques.

L’une d’entre elles est bien évidemment son rendement jugé trop bas pour être suffisamment intéressant. Pour rappel, avant le 1er janvier 2022 le taux de rémunération était passé de 0,75 % à 0,50 %. Le changement opéré depuis va certainement aider ce compte d’épargne à retrouver son entière attractivité.

Si la question du taux de rémunération est en partie réglée avec la nouvelle augmentation, les limites de plafond imposées et l’impossibilité de désigner un second épargnant sur le livret poussent de nombreux Français à rechercher des produits bancaires alternatifs.

Le livret boosté, que faut-il en penser ?

Appelé livret à taux boosté, livret évolutif ou encore super livret, c’est une nouvelle gamme de comptes d’épargne qui attirent de plus en plus l’attention.

La promesse à de quoi séduire. Pas de limite de plafond ou presque (jusqu’à 10 000 000 euros), et un taux de rémunération exceptionnel garanti durant plusieurs mois, des primes de bienvenue pour les nouveaux inscrits, possibilité d’ouvrir plusieurs livrets dans une même banque, etc.

Inconvénient tout de même, ces super livrets sont des livrets bancaires soumis à l’impôt.

Le livret boosté s’adresse davantage aux personnes bénéficiant d’un capital important plutôt qu’aux petits épargnants au regard de plafonds très élevés.

L’assurance-vie est-elle la meilleure alternative au livret A ?

Il s’agit là aussi un produit d’épargne très populaire dans l’hexagone. Les assurances-vie en France représentent plus de 76,4 milliards d’euros, le plus haut niveau atteint depuis 2010.

Elle concerne les contrats d’assurance en cas de vie, en cas de décès, en cas de vie et décès.

Avec un taux de rémunération à 1,1 % en moyenne mais qui peut très vite grimper en fonction des résultats des marchés financiers, l’assurance-vie est à la fois un gage de protection de son épargne et une solution pour préparer sa retraite.

Après huit ans, la fiscalité devient plus souple ce qui en fait un placement alternatif au livret A intéressant pour leurs détenteurs.

LDDS, le petit compte d’épargne qui a tout pour devenir un grand

Le livret de développement durable et solidaire (anciennement compte LDD) est un produit bancaire réglementé et rémunéré permettant de financer les petites et moyennes entreprises ainsi que l’économie sociale et solidaire.

Il est celui qui se rapproche le plus du fonctionnement du livret A.

  • Taux de rémunération du LDDS : 2 %.
  • Plafond : 12 000 euros.
  • Exonération d’impôt.

Idéal pour mettre de l’argent de côté, ce compte d’épargne peut-être facilement transféré d’une banque à une autre en cas de changement d’établissement bancaire. Plus flexible donc, il contribue à la diversification sans démarche administrative trop lourde et chronophage.

L’avenir du livret A

Le plafond du livret A pourrait être encore réévalué d’ici quelques mois. La raison est simple, le calcul du taux de rémunération est indexé sur celui de l’inflation des 6 derniers mois.

C’est alors qu’un taux théorique du livret A se dessine. Il pourrait atteindre les 3,30 % voire 3,40 % atteignant ainsi son niveau le plus haut jamais enregistré depuis 2008 (4 %).

Bien que cela ne soit encore que supposition, le livret A a de quoi se défendre face aux alternatives bancaires toujours plus nombreuses pour satisfaire les besoins des épargnants français.

Il est fortement conseillé de ne pas clôturer son livret A pour le moment, mais d’observer l’évolution à venir de très près.

 

Les alternatives au livret A avant tout pour diversifier son épargne

Posséder plusieurs comptes d’épargne permet d’ouvrir son portefeuille financier à une stratégie de diversification.

Si ne pas mettre ses œufs dans le même panier est une théorie connue de tous, les investisseurs qui souhaitent trouver des alternatives au livret A peuvent aller au-delà de simples comptes réglementés et rémunérés.

Les opportunités d’investir sont nombreuses et les solutions pour placer son épargne peuvent s’étendre à la bourse ou l’immobilier. Les rendements sont plus élevés sans pour autant augmenter le risque. Compter 5 % par an pour l’immobilier et entre 2,6 % pour la bourse voire jusqu’à 10 % sur des indices comme le S&P 500.

 

Les livrets bancaires séduisent encore les Français et pour cause, accessibles pour à peine 10 euros et bien souvent exonérés d’impôt, ils permettent également de gérer son épargne facilement.

Si le livret A possède de precieux atouts, certains inconvénients comme le plafond peu élevé encouragent les épargnants à trouver des solutions bancaires différentes et plus rémunératrices.

Il conviendra cependant de peser le pour et le contre avant de réorienter sa stratégie.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here