Accueil Placements bancaires En 2021, banco pour les détenteurs d'une assurance vie

En 2021, banco pour les détenteurs d’une assurance vie

Les détenteurs d’un contrat d’assurance vie peuvent se frotter les mains. Le dispositif a fait en moyenne mieux que performer en 2021 selon les chiffres que France Assureurs vient de rendre public.

Assurance vie : un rendement moyen supérieur à l’inflation

Le produit d’épargne affiche sur l’année précédente un taux de rendement moyen de 3,10% (performance nette de frais de gestion mais avant prélèvements sociaux et fiscalité éventuelle). C’est donc bien mieux que l’inflation qui, en 2021, s’est établie à 1,60 %.

Concrètement, les fonds en euros des contrats d’assurance vie ont rapporté en moyenne 1,30% (comme en 2020). C’est bien mieux que prévu au vu des taux des obligations souveraines, qui sont restés négatifs la plupart de l’année. Or, comme on le sait, les fonds euros sont composés à près de 74 % d’obligations.

La vraie performance se situe du côté des unités de comptes (UC) dont la collecte a atteint un record historique en 2021 à 34,7 milliards d’euros. Celles-ci ont affiché un taux de rendement de 9 %, contre 1,10 % en 2020.

La tendance toujours dynamique en 2022

Depuis le début 2022, l’assurance vie se maintient dans cette tendance dynamique. Toujours selon France Assureurs, la collecte nette s’est élevée au mois de février à 2,9 milliards d’euros soit, 5,9 milliards d’euros sur les deux premiers mois de cette année une première depuis 2016 sur la même période.

Dans le détail, les cotisations en assurance vie s’établissent à 13,2 milliards d’euros, en hausse de +1,3 milliard d’euros par rapport à février 2021. La part en unités de compte (UC) s’élève à 5,6 milliards d’euros, là encore en hausse de +1,0 milliard d’euros par rapport à février 2021. Elle représente 43 % des cotisations sur le mois, contre 39 % en février 2021.

Les prestations sont quasi-stables en février 2022 à 10,3 milliards d’euros. La collecte nette s’établit ainsi à +2,9 milliards d’euros sur le mois, en hausse de +1,1 milliard d’euros par rapport à février 2021. Elle dépasse le seuil des 2 milliards d’euros pour le 5e mois d’affilée, séquence inédite depuis 6 ans. Les encours des contrats d’assurance vie atteignent 1 858 milliards d’euros à fin février, en croissance de +3,1 % sur un an.

Focus sur le PER

En février 2022, 65 000 nouveaux assurés ont souscrit un PER auprès d’une entreprise d’assurance, soit une hausse de +35 % par rapport à février 2021. Les cotisations sont également en hausse sur le mois, de +44 % par rapport à février 2021, à 461 millions d’euros.

Depuis le début de l’année 2022, 362 000 assurés supplémentaires ont souscrit un nouveau PER ou bien transféré leur contrat, pour 7,2 milliards d’euros de versements. À la fin du mois de février 2022, près de 3 millions d’assurés détiennent un PER pour un encours de 36,1 milliards d’euros.

Dans le contexte économique incertain que nous connaissons actuellement marqué à la fois par la guerre en Ukraine et la crise Covid, « l’assurance vie, placement solide et préféré des Français, permet aux assurés de protéger leur épargne sur le long terme », affirme Franck Le Vallois, directeur général de France Assureurs.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here