Accueil Placements bancaires La guerre en Ukraine, une menace pour l'assurance vie ?

La guerre en Ukraine, une menace pour l’assurance vie ?

La guerre en Ukraine fait-elle peser un risque aux épargnants ? Côté assurance vie, cela ne semble pas être le cas. D’ailleurs, Franck Le Vallois, directeur général de France Assureurs s’est voulu rassurant lors d’un récent point presse.

Certes, a-t-il expliqué « les assureurs sont mobilisés et prennent en compte les sanctions » prises à l’encontre de la Russie. Pour autant, il n’y aurait vraiment pas de quoi s’affoler. En effet, « les actifs russes et ukrainiens détenus par les assureurs français sont inférieurs à 0,03% ». Pas de quoi bouleverser le marché de l’assurance vie qui en ce début d’année 2022 se porte bien.

L’assurance vie confirme sa dynamique

En janvier 2022, l’assurance vie a confirmé sa dynamique selon les chiffres de France Assureurs. La collecte nette a atteint le seuil des +3 milliards d’euros (+3,8 milliards d’euros en unité de compte et -0,8 milliard d’euros en fonds euros). C’est une première depuis le mois d’avril 2019.

Sur la même période, les cotisations en assurance vie se sont établies à 13,8 milliards d’euros, en hausse de +0,3 milliard d’euros par rapport à janvier 2021. En unités de compte (UC), elles s’élèvent à 5,5 milliards d’euros, niveau supérieur de +0,8 milliard d’euros à celui enregistré sur le premier mois de 2021.

Ces chiffres confirment le changement structurel qui affecte l’assurance avec le succès croissant des unités de compte et la perte de vitesse des fonds en euros plombés par la faiblesse des taux. Avec pour conséquence, la baisse tendancielle du rendement moyen de ces fonds qui ont perdu 44% en 5 ans.

Le PER en pole position

Le PER a décidemment la cote. Il est incontestable que l’assurance vie bénéficie de son attractivité.

En janvier 2022, pas moins de 70 000 nouveaux assurés ont souscrit un PER auprès d’une entreprise d’assurance. Les cotisations sont en hausse de +72 % par rapport à janvier 2021, à 568 millions d’euros. La collecte nette s’établit à +461 millions d’euros sur le mois. Par ailleurs, 99 000 assurés ont transféré d’anciens contrats vers un PER pour 1 153 millions d’euros.

Le marché des PER commercialisés par les entreprises d’assurance enregistre 169 000 assurés supplémentaires et 1 721 millions d’euros de versements sur le mois. Fin janvier 2022, 2,8 millions d’assurés détiennent un PER pour un encours de 31,2 milliards d’euros.

Objectif développement durable

L’économie durable, nouvel horizon des assureurs vie. En 2021, la part de leurs actifs investie dans les fonds labellisés Relance, Finance Durable ou en capital-investissement ont affiché une croissance près de huit fois supérieure à celle de l’ensemble de leurs actifs.

À fin 2021, 28,2 milliards d’euros étaient placés en capital investissement, en hausse de +33 % sur un an. De leur côté, 7,0 milliards d’euros étaient investis dans les fonds labellisés « Relance », en hausse de +22 %. Enfin, les fonds Finance Durable (ISR, GreenFin ou Finansol) atteignent 199,5 milliards d’euros, en hausse de +18 %.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here