Accueil Immobilier Le succès du courtage immobilier chez les jeunes

Le succès du courtage immobilier chez les jeunes

Il n’est pas toujours apprécié par les banques et pourtant, le courtier crédit immobilier est devenu un tiers de confiance très apprécié par les jeunes. En effet, ils seraient 67 % des 18–34 ans à avoir eu recours au courtage immobilier au cours de l’année précédente.

Comment expliquer cet engouement ? Malgré des taux d’emprunt relativement bas, les banques se montrent extrêmement frileuses à accorder des prêts immobiliers. Avec des profils plus à risques, les jeunes sont les plus impactés pour les restrictions imposées par les établissements bancaires.

Le courtier en emprunt immobilier s’est alors présenté comme une solution pour faciliter les échanges entre prêteurs et emprunteurs.

Courtier immobilier : comment peut-il vous aider à décrocher votre prêt ?

Le courtier prêt immobilier est un expert dont le métier consiste à obtenir un financement dans le but de réaliser une opération immobilière. Il agit au titre de ses clients et intervient directement auprès des banques.

Il joue le rôle d’intermédiaire dans le processus d’acquisition.  Souscrire un crédit immobilier n’est pas toujours une démarche évidente. Le courtage immobilier permet d’accompagner le client (le mandataire) dans la recherche du meilleur taux d’emprunt ou de l’établissement bancaire offrant une solution adaptée au projet immobilier dans le cadre d’un rachat de crédit par exemple.

Le courtier crédit permet de gagner du temps et d’aider les futurs acheteurs dans la constitution d’un dossier de demande de prêt parfois complexe à remplir.

3 bonnes raisons de faire appel à un courtier en prêt immobilier

  1. Obtenir un meilleur taux immobilier

L’un des avantages d’avoir recours à un courtier est le fait de pouvoir négocier un taux plus intéressant. Le coût des intérêts d’un prêt immobilier peut représenter une somme conséquente.  C’est la raison pour laquelle les futurs propriétaires se tournent de plus en plus vers les courtiers en espérant gagner plusieurs milliers d’euros sur la somme totale empruntée. Le professionnel bénéficie d’un réseau qu’il a su construire au fil des années pour obtenir des informations difficilement accessibles au grand public.  Doté d’une forte expérience dans le domaine juridique et financier, il pourra facilement mettre les partenaires bancaires en concurrence.

  1. Bénéficier d’un conseil personnalisé

De la demande de crédit à l’acceptation de l’offre de prêt, le courtier offre un accompagnement sur mesure.  L’agent de courtage immobilier doit se tenir informé de l’évolution des pratiques dans son domaine et des dernières informations juridiques et légales entourant l’emprunt personnel. Il va intervenir pour défendre son client face à la banque afin de rétablir un certain équilibre et garantir l’équité des débats.

Un interlocuteur spécialisé qui rassure notamment lorsque les règles pour décrocher un crédit se durcissent. La prestation permet d’envisager l’achat immobilier avec plus de sérénité dans un contexte économique qui n’est pas toujours à l’avantage des primo-accédants.

  1. Gagner du temps

La disponibilité du courtier permet d’accélérer la procédure.  Certains biens très prisés obligent parfois de s’engager dans une course au financement dont le courtier est un élément central pour se diriger au plus vite vers la finalisation de son projet immobilier.

Faut-il choisir un courtier immobilier en ligne ?

À l’ère d’Internet et du digital, la dématérialisation du processus d’obtention de prêt est une solution qui correspond à cette nouvelle génération connectée.  C’est une des raisons qui explique le succès du courtage de prêt chez les 18–34 ans. Les organismes financiers ont suivi le mouvement pour proposer aux futurs acquéreurs de pouvoir effectuer toutes les démarches nécessaires de manière 100 % digitalisée.

Avec l’aide de votre courtier, vous pouvez alors souscrire un crédit en ligne depuis votre ordinateur sans devoir organiser des rendez-vous en face à face avec votre banquier. Cette alternative à fonctionnement classique permet d’être plus réactif, plus mobile, de gagner du temps et d’améliorer considérablement l’expérience.

Prêt immobilier jeune : est-ce le bon moment pour emprunter ?

Le resserrement des crédits peut faire craindre le pire quant à l’achat immobilier, et ce, notamment pour les acquéreurs de moins de 30 ans.  Cependant, trois signes permettent d’apporter un autre regard sur la situation.

Une politique de taux faibles

L’intérêt est la somme que va payer l’emprunteur auprès de la banque. Le calcul du taux d’intérêt se fait en fonction du montant et de la durée du prêt. Un pourcentage qui permet notamment aux créditeurs de se rémunérer.

Logiquement, les prêts ont vocation à être assortis d’un taux positif, mais on assiste depuis peu à un phénomène bien différent. Les établissements bancaires se sont mis à appliquer des taux réels négatifs. Un changement de politique qui avantage les emprunteurs.

Vers une hausse des matériaux de construction

Si les conséquences de la guerre en Ukraine ne sont pas encore connues, la tendance haussière des prix des matériaux de construction et celui de l’énergie ne sont pas une bonne nouvelle à long terme. Le phénomène s’est reporté sur les prix des logements neufs qui ont augmenté de plus de 9 % sur la seule année 2021.

Ce sont là des difficultés qui devraient presser les futurs emprunteurs avec pour dommage collatéral inévitable : la flambée des taux d’intérêt.

Un marché de l’immobilier dynamique

Alors que la possibilité d’une bulle immobilière avait été évoquée pressentie au dernier trimestre 2021 en raison de la hausse brutale et maintenue des valeurs immobilières, la tendance ne s’est pas confirmée.  C’est en tout cas, ce que nous pouvons observer sur les deux premiers mois de 2022.

Si les prix dans le neuf et l’ancien continuent de grimper venant confirmer le regain post crise sanitaire du Covid-19, le recul des ventes (– 5,7 %) renforce l’intérêt d’un investissement dans la pierre.

Pour trouver le meilleur courtier immobilier, quelques recherches sur internet suffiront pour obtenir des contacts sérieux. Il convient cependant de s’assurer que le professionnel soit bien immatriculé à l’ORIAS.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here