Accueil Placements bancaires Voici comment épargnent les Français les plus riches

Voici comment épargnent les Français les plus riches

Quels sont les véhicules d’épargne privilégiés par les Français les plus riches ? A cette question, le document « Epargne et retraite pour les Français dits aisés » que vient de publier le Cercle de l’épargne apporte un certain nombre de réponses.

Alors que 92 % des répondants disposant de 4 000 euros ou plus de revenus mensuels déclarent épargner chaque année (contre 70 % pour la moyenne des Français). Dans cet ensemble, 14 % d’entre eux affirment épargner 15 % de leurs revenus annuels, alors que seuls 5 % de la population totale y parvient.

Les ménages les plus riches privilégient l’immobilier

Sans véritable surprise, l’immobilier reste la pierre angulaire du patrimoine des plus riches. Comme le note le document, ces derniers sont « propriétaires à plus de 86 % de leur résidence principale, et détenteurs à près de 31 % d’un autre logement ». L’investissement locatif reste plébiscité à 74 % par les hauts revenus qui juge à 77 % ce placement comme rentable et à 58 % comme peu risqué.

Après l’immobilier, ce sont l’assurance-vie et les actions qui accèdent à la deuxième place du podium des placements les plus intéressants pour les ménages les plus riches. L’intérêt pour les actions a d’ailleurs gagné 13 points auprès des hauts revenus (contre 7 points pour l’ensemble de la population), la très bonne tenue des marchés jusqu’en 2022 en étant le principal facteur explicatif.

De son côté, l’assurance-vie est jugée « peu risquée par 80% des sondés les plus aisés », tandis que seuls 8 % des plus riches jugent le Livret A et les livrets d’épargne rentables contre 23 % pour la population totale.

Pour autant, précise le document, « malgré une moindre appétence des ménages aisés pour ces produits, le taux de détention de ces livrets croît avec les revenus. Il passe ainsi de 67 % environ pour les ménages les plus modestes à plus de 93 % pour les ménages du dernier décile de revenus ».

En revanche, la méfiance à l’égard des cryptomonnaies reste importante. Les ménages aisés n’ont guère confiance en ce marché. « Seuls 20 % des ménages dont les revenus sont égaux ou supérieurs à 4 000 euros trouvent ce placement attractif, soit deux points de moins que la moyenne nationale ».

Assurer sa retraite

Epargner oui, mais pour quel objectif ? Pour les ménages les plus riches, la cause est entendue. On épargne d’abord pour améliorer son niveau de vie quand viendra le temps de la retraite. Un objectif qui devance de 9 points l’épargne de précaution.

Ainsi, « près de trois Français sur quatre figurant dans la dernière tranche de revenus (73%) épargnent pour améliorer leur niveau de vie à la retraite quand 52 % de l’ensemble du panel interrogé le font ».

A l’inverse, pour la population en générale, l’épargne de précaution reste le principal but de l’épargne.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here