Accueil Placements bancaires Investissement écologique, faut-il miser sur le vert ?

Investissement écologique, faut-il miser sur le vert ?

La conscience écologique s’immisce petit à petit dans la sphère économique. L’ensemble des secteurs étant touchés par cette révolution verte, on assiste à l’ouverture de nouvelles formes d’investissements. L’écologie s’impose sur les marchés boursiers, dans les financements participatifs et dans les fonds d’investissement.

Le changement des modes de consommation aura permis de faire émerger des entités économiques novatrices portées par une vision écologique dans lesquelles il est aujourd’hui possible de placer son argent.

Alors, comment réaliser des investissements verts tout en étant rentabilisant ses placements ? On vous en dit plus dans cet article.

Financer des projets écologiques

Les projets qui travaillent à la transition écologique peuvent soumettre leur besoin en financement à des plateformes en ligne. Un porteur de projet rencontre ainsi un prêteur qui souhaite investir en vue de soutenir, mais aussi d’obtenir un retour sur investissement.

De nombreuses entreprises sont éligibles à ce système de financement participatif. Technologies vertes, agriculture biologique etc… La mission doit porter sur le développement durable et la protection de la planète.

La croissance verte est en marche et les investisseurs sont à l’écoute du marché. Financer un projet écologique permet d’encourager la green economy et booster tout un secteur d’activité.

Les entrepreneurs vont alors chercher à mobiliser leur communauté ou des particuliers, à placer une partie de leurs économies dans leur entreprise. Si l’investissement est souvent la méthode utilisée, le prêt avec intérêt fonctionne également pour se rémunérer sur le risque pris.

Les rendements peuvent atteindre 3 à 12 % selon les projections de croissance et la nature de l’activité de l’entreprise.

Quid des actions vertes ?

Dans l’univers de la bourse capitaliste, on retrouve un pan plus écolo que l’on pourrait nommer la “bourse écologique”. Il s’agit d’investir sur des entreprises qui offrent des solutions d’énergies renouvelables ou qui intègrent une dimension éco-responsable à leur projet.

Plus de 60% des investisseurs en bourse se disent concernés par le sujet et déclarent faire attention à leur placement. Les éco-entreprises ne sont pas nombreuses sur les marchés financiers, mais suffisantes pour acquérir des titres intéressants pour votre épargne.

Une éco-entreprise concentre son attention à rechercher et proposer des solutions pour la transition écologique. Marginaux dans un système économique où la rentabilité passe au-dessus de toute considération pour l’environnement.

Les actions du secteur durable n’ont pas toujours bonne presse. L’évolution rapide de nos sociétés ne rassure pas toujours les investisseurs. Le faible taux de représentativité d’entreprises vertes pouvant afficher une forte rentabilité n’est pas un élément qui joue en leur faveur non plus.

Cependant, il est facile de penser que l’investissement écologique a l’avenir devant lui et que l’obligation de trouver des alternatives rapides et efficaces contre le réchauffement climatique va permettre d’accélérer les choses.

Les fonds d’investissement écologique

Investir écologie, ce peut être investir dans des fonds dits écologiques. Des placements comme les ISR (Investissement Socialement Responsable) permettent de coupler investissement écologique et performance financière. Les projets seront tous engagés dans la lutte pour le climat : réduction gaz à effet de serre, bâtiments éco-responsables, traitement des déchets etc.)

L’avenir des économies vertes

Avant d’investir, il est primordial d’avoir une vision claire et dégagée de la situation d’un marché. Si l’on peut évidemment investir dans la green economy sans rechercher le profit, on peut facilement avancer que la rentabilité viendra insuffler le changement et encourager les individus à investir davantage de capital pour soutenir les différentes industries.

L’économie verte a pour but d’améliorer le bien-être humain, on parlera ici de bien-être au travail, mais pas seulement. Il s’agit de penser un système différent où l’équité sociale et l’impact environnemental de nos actions seront pris en compte.

Investir dans l’écologie, c’est profiter de l’essor technologique des certaines entreprises pour intégrer un nouveau modèle de société qui pense développement durable, juste redistribution des richesses et rendement pour récompenser le risque.

Demain, la grande majorité des organisations auront une conscience écologique, par choix ou par opportunité économique. Se constituer un portefeuille composé d’actions vertes ou diversifier son épargne en investissement dans des fonds verts n’est plus aussi utopique qu’auparavant.

Investissements responsables, oui mais lesquels ?

Pour ceux souhaitant investir vert en misant sur la rentabilité à long terme, le choix du secteur est primordial.

1. La rénovation énergétique

L’un des secteurs économiques les plus porteurs pour les années à venir. En chiffre, le marché de la rénovation énergétique, c’est une projection de 160 000 emplois en France d’ici à 2050. Poussée par un objectif de basse consommation de 100 % des logements d’ici à 30 ans, la rénovation est assurément un enjeu pour l’avenir.

2. Les énergies renouvelables

42 millions, c’est le chiffre stratosphérique représentant le nombre d’emplois qui seront créés dans le monde à l’horizon 2050, et ce, uniquement sur ce marché. Avec la hausse de l’électricité et du gaz, les énergies vertes font leur retour et devraient bel et bien s’imposer dans le paysage économique. Porté par les éoliennes ou encore les biocarburants, le secteur énergétique va peser dans les années futures, une opportunité à saisir pour faire fructifier nos épargnes.

Nous pourrions également évoquer le secteur de l’agriculture, mais aussi celui du transport qui connaissent des révolutions importantes et des transformations synonymes d’investissements intéressants.

Le secteur financier se met “au vert” et propose de nombreuses possibilités pour les investisseurs.

Investir responsable pour participer à un changement global, voilà ce qui pousse chaque année de plus en plus de personnes à se pencher sur cette économie qui se veut écologique et durable.

Un équilibre parfait entre rentabilité et développement durable qui devrait ravir les marchés et contribuer à l’émergence de nouvelles sociétés prêtes à se tourner vers une démarche engagée.

Cependant, il est important de noter que tout investissement comporte un risque de perte d’autant plus vraisemblable sur des industries qui cherchent encore à trouver un modèle économique pérenne.

 

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here