Accueil Placements bancaires Forêt investissement : faut-il investir dans le bois ?

Forêt investissement : faut-il investir dans le bois ?

Alors que les investissements « verts » ont le vent en poupe, l’achat de forêts s’impose petit à petit comme un placement responsable et rentable.

Les propriétés forestières peuvent désormais s’échanger sur internet. Des sites d’annonces en ligne mettent en relation vendeurs et investisseurs et facilite ainsi, l’essor d’un marché en plein boom.

Investir dans le bois, et pourquoi pas ? C’est le sujet de cet article.

Le succès de l’investissement « vert »

On ne pourrait aborder l’investissement forêt sans évoquer ce nouveau type de placements « verts » qui attirent de plus en plus d’investisseurs.

L’objectif est d’encourager la transition énergétique et d’atténuer l’empreinte écologique des entreprises. Les investisseurs choisissent alors d’investir dans des sociétés dont les pratiques se veulent éthiques et respectueuses de l’environnement. Investir « vert » c’est privilégier des organisations responsables où le profit ne se fait plus au détriment de la planète.

Investir dans une entreprise « verte » permet de soutenir les initiatives qui visent à réduire les émissions de CO2 et développer des solutions moins polluantes pour les années à venir.

À l’image de la blockchain qui se réinvente pour obtenir son label vert, l’investissement écologique croît à vitesse grand V pour répondre à des défis mondiaux.

L’investissement durable fait partie de ces classes d’actifs qui vont compter dans le futur.

Acheter une forêt, la bonne idée de l’année

Le prix moyen d’un hectare de forêt avoisine 4 100 euros. Un montant très abordable comparé à la tendance immobilière actuelle qui affiche des prix qui n’ont de cesse d’augmenter dans l’hexagone.

L’achat de forêt présente de nombreux avantages pour les investisseurs

  • Dans une période de crise, les valeurs refuges sont les placements à privilégier. Les arbres en sont la parfaite illustration. Ils poussent à la fois en volume et en valeur, même pendant les périodes économiques les plus difficiles. Un avantage certain pour les investisseurs à la recherche d’un placement sûr et rentable.
  • Investir dans une forêt est bien plus abordable que n’importe quel investissement immobilier. Pour ceux qui souhaiteraient allier investissement durable et placement foncier, les espaces forestiers se présentent comme l’alternative parfaite.
  • Le prix du bois explose. Les propriétaires de forêt ne sont pas simplement gestionnaires d’une parcelle forestière, ils ont également la possibilité de revendre leur bois pour générer des profits. Avec une crise de l’énergie qui se profile, la vente de bois privés a elle aussi explosé. Une progression de + 34 % en 2021 avec un prix qui atteint les 81 €/m3.
  • Un rendement faible mais qui s’explique notamment par le fait d’un entretien qui peut coûter cher. La rentabilité d’une forêt oscille entre 1 et 3 % par an. Un rendement qui peut toutefois être amélioré en fonction de l’optimisation de son terrain forestier. En effet, les propriétaires ont plusieurs possibilités comme la location de leur parcelle aux chasseurs ou comme évoqué précédemment, la commercialisation du bois.
  • Investir dans un petit bois permet de diversifier son portefeuille financier. Un principe d’autant plus important lorsque les premiers effets d’une crise économique se font ressentir. Bien que la rentabilité soit faible, les forêts ne perdent pas de valeur. Un actif qui se présente donc comme un bouclier anti-inflation pour protéger son épargne.

 

L’investissement forêt, un placement responsable et atypique

Lorsque l’on recherche un placement original pour faire fructifier ses économies, l’achat de forêt en fait partie. La compétition sur ce type d’actif n’est pas encore présente mais pourrait bien le devenir dans les prochaines années. Avec une demande constante dans les régions excentrées des grandes agglomérations, les espaces forestiers à vendre pourraient voir leur prix être multiplié par deux ou trois d’ici 2030.

Au-delà du retour sur investissement attendu, acheter une forêt est avant tout un placement plaisir qui se veut être une alternative aux propositions déjà existantes sur le marché.

En plus de contribuer à la protection des forêts françaises, de leur entretien et de leur conservation, investir dans un bois privé participe à un changement global dans la manière d’aborder la gestion financière de son portefeuille. Bien qu’indispensable, l’écologie n’est pas encore suffisamment attractive pour un bon nombre d’investisseurs.

Acheter une forêt sur internet

Il n’aura jamais été aussi simple d’acheter une forêt. On retrouve sur les sites spécialisés autant de petit bois à vendre que de grandes forêts. La valorisation dépend de plusieurs éléments dont l’emplacement, l’état, la qualité du bois et de la renommée de la forêt.

Les meilleurs sites pour réaliser un investissement forestier :

  • proprietesforestieres.com
  • foret-investissement.com
  • Forêt.info
  • parcelle-a-vendre.com

Professionnel, propriétaire forestier, acheteur, tous peuvent ainsi vendre ou acheter un bois privé très facilement en ligne.

 

Ce que vous devez savoir avant d’investir dans un bois

L’investissement forêt au même titre que tout autre investissement demande de s’y préparer. Un mauvais placement est vite arrivé, pour l’éviter, mieux vaut valider des étapes importantes avant de se lancer dans l’aventure.

  1. Déterminer sa capacité de financement

Avant d’investir, il va être important de connaitre sa situation financière et le montant que l’on est prêt à consacrer qui plus est si l’achat de forêts est une première pour vous. Le fait de mesurer sa capacité de financement permet de calculer ce que l’on est capable de perdre ou non.

  1. Considérer les différentes opportunités

On parle ici du coût d’opportunité de l’investissement lui-même. Placer plusieurs dizaines de milliers d’euros dans une forêt c’est prendre le risque de passer à côté d’un investissement plus sûr et plus rentable. Une étape qui permet également de s’assurer que l’on est prêt à consacrer du temps et possiblement de l’argent pour développer le projet ou tout du moins maintenir sa valeur actuelle.

Bourse, immobilier, or… Les forêts s’invitent à la table de ces investissements anticrise qui peuvent constituer une valeur refuge pour protéger ses économies contre un krach financier ou une hausse générale des prix.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here