Accueil Placements bancaires Le LEP, un placement réglementé sous-utilisé

Le LEP, un placement réglementé sous-utilisé

Paradoxe. Alors qu’il offre un taux de rendement bien supérieur au Livret A (1 %), le Livret d’épargne populaire (LEP), avec un taux de rendement de 2,2 %, reste ignoré par une large part des Français. Selon le dernier rapport de l’épargne réglementée publié par la Banque de France, le LEP n’était détenu que par 13,3 % des personnes majeures.

Une situation que déplore l’association CLVC (Consommation Logement Cadre de vie) qui « dans le contexte actuel de recherche de pouvoir d’achat, invite les banques à en faire davantage la promotion auprès des clients concernés ».

Il est vrai que le produit subit, depuis, plusieurs années, une certaine désaffection. Ainsi, 7 millions de LEP étaient ouverts fin 2020, alors que 15 millions de Français pourraient en bénéficier. Un chiffre en repli (-3,4 %) par rapport 2019 mais qui a, surtout, était divisé par deux par rapport à 2008.

Le LEP, un encours moyen de 5 600 euros

Le recul par rapport à 2019 est dû notamment au nombre de fermetures, 1 million, alors que les ouvertures se sont élevées à 0.7 million. Ces fermetures sont d’ailleurs la cause principale du recul des encours, même si cette diminution s’est ralentie en 2020. Ils s’établissent à 39.3 milliards d’euros en 2020 (-0.2 % depuis le 31 décembre 2019).

L’encours moyen est de 5 600 euros. Au total, 43 % de LEP dépassent le plafond réglementaire et représentent 69% de l’encours total.

Rappelons que le LEP est avant tout destiné aux ménages disposant de revenus modestes. Il lest plafonner à 7 700 euros, hors calcul des intérêts capitalisés.

Concrètement, un seul LEP par personne peut être ouvert, dans la limite de deux LEP dans un même foyer fiscal (un pour le conjoint ou partenaire de PACS). Le détenteur doit avoir son domicile fiscal en France et respecter des conditions de revenus.

Les seuils sont fixés sur le revenu fiscal de référence N-2. Ainsi, pour l’ouverture d’un LEP en 2022, celui figurant sur l’avis d’imposition 2021 sur les revenus de 2020 est pris en compte.

Des intérêts exonérés d’impôt

Il suffit de 30 euros pour effectuer un versement initial sur un LEP. Les intérêts sont calculés le 1er et le 16 de chaque mois, les intérêts cumulés sur l’année s’ajoutant au capital le 31 décembre.

Les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux Les sommes versées restent disponibles, les retraits étant libres. Le livret ne peut, toutefois, pas présenter de solde débiteur.

Ce sont les épargnants de plus de 65 ans, représentant 21 % de la population, qui détiennent 53 % des encours et 45 % des livrets. Les employés, 15 % de la population, représentaient 30 % des ouvertures en 2020.

Depuis 2015, le poids des retraités dans les ouvertures de Livret d’épargne populaire progresse tous les ans. A l’inverse, celui des ouvriers se réduit, une stabilité étant constatée pour les autres catégories socioprofessionnelles.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here