Accueil Placements bancaires Le livret A devient le premier placement réglementé en encours

Le livret A devient le premier placement réglementé en encours

En 2020, le livret A est devenu le premier livret d’épargne réglementée des Français  en encours, dépassant, ce qui n’était jamais arrivé, le plan d’épargne logement (PEL), pourtant plus rémunérateur. Tout cela dans un contexte Covid qui a vu les Français sur-épargner, ce surplus d’épargne étant évalué à 155 milliards d’euros à la fin juin 2021.

Le livret A à 326,4 millions d’euros d’encours

Selon le rapport annuel sur l’épargne réglementée issu de la Banque de France, l’encours du livret A s’établit en 2020 à 326,4 milliards d’euros dont 303,8 milliards pour les personnes physiques et 22,5 milliards pour les personnes morales (cf. avertissement page 9). Depuis le 31 décembre 2019, l’encours des livrets A progresse de 27,8 milliards d’euros (+ 9,3%). Depuis 1994, il s’agit du cinquième plus fort taux de croissance nominal de l’encours de livret A, après 2012 (+ 15,8 %), 2008 (+ 15,6%), 2009 (+ 15,6%) et 2011 (+ 11,6%).

En taux de croissance réel, 2020 se trouve en quatrième position après 2009 (+14,6%), 2008 (+14,4%) et 2012 (+14,3%). En 2020, la progression est principalement due aux personnes physiques (+ 9,2%). Quant à l’encours des personnes morales (+ 11,2 %), il a principalement progressé grâce aux associations non soumises à l’IS (+ 12,4%) et aux syndicats de copropriétaires (+ 10,9%).

Les versements sur les livrets A en 2020 se sont élevés à 167 milliards d’euros, alors que les retraits ont représenté 140 milliards d’euros – soit une collecte nette (hors intérêts) de 26 milliards d’euros. Il s’agit d’une progression de 134,2% par rapport à 2019. Depuis la mise en place de la collecte sur l’épargne réglementée en 2009, il s’agit de l’année enregistrant un plus haut historique pour les versements sur livret A. Par ailleurs, en matière de collecte nette, l’année 2020 est également un plus haut historique depuis 2012.

1,4 million de PEL fermés

De son côté, toujours selon les chiffres de la Banque de France, le nombre de PEL s’élève à 12,8 millions, en repli de 590 000 plans sur un an (– 4,4%). Certes, les ouvertures de PEL s’élèvent en 2020 à 0,8 million d’unités, mais 1,4 million de PEL ont été fermés. L’encours du PEL a continué d’augmenter en 2020, s’établissant à 294,2 milliards d’euros.

Depuis le 31 décembre 2019, l’encours des PEL a ainsi augmenté de 12 milliards d’euros (+ 4,2%). Les versements sur les PEL en 2020 se sont élevés à 28 milliards d’euros, alors que les retraits ont représenté 27 milliards d’euros – soit une collecte nette positive (hors intérêts) de 1 milliard d’euros.

De fait, la progression de l’encours est en 2020, comme en 2019, portée par la capitalisation des intérêts et par les primes acquises. La chute des ouvertures de PEL peut être interprétée au regard de la baisse de son taux de rémunération net de la fiscalité.

Cependant, à 1 %, le taux des PEL ouverts aujourd’hui reste supérieur à celui qui résulte de la formule réglementaire de calcul. Le taux issu de la formule ressort ainsi à – 0,2% en décembre 2020. Le taux moyen des PEL s’élève à 2,62% en pondérant le taux d’intérêt par le nombre de PEL, et à 3,08% en le pondérant par l’encours. Aujourd’hui, l’encours moyen d’un PEL est de 22 900 euros.

Livret A, mode d’emploi

Produit d’épargne réglementé par l’Etat, le taux d’intérêt annuel du Livret A est fixé à 0.50 % depuis le 1er février 2020. Les intérêts cumulés sur l’année s’ajoutent au capital le 31 décembre. L’ajout de ces intérêts peut porter la valeur du livret au-delà de son plafond. Ce dernier est de 22 950 euros pour les particuliers et à 76 500 euros pour les associations, hors calcul des intérêts capitalisés. Rappelons, également, que le Livret A est exempté de toute fiscalité (impôt sur le revenu pu prélèvements sociaux).

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here