AccueilPlacements bancairesFocus sur les produits structurés

Focus sur les produits structurés

Dans un environnement économique incertain marqué par l’inflation et des marchés extrêmement fébriles, comment tirer son épingle du jeu ? Pour tenter de traverser au mieux la tempête, différents vecteurs peuvent être envisagés parmi lesquels on trouve les produits structurés.

Il s’agit de solutions sophistiquées qui peuvent être adaptées en fonction des investisseurs. Produits hybrides, ils comprennent en général trois composants : une obligation, un ou plusieurs actifs sous-jacents et, enfin, des produits dérivés, habituellement des options qui vont déterminer le niveau de rendement.

Les produits structurés pour se protéger

Les produits structurés offrent la possibilité d’un retour sur investissement plus élevé par rapport à un dépôt standard ainsi, dans un certain nombre de cas, d’une protection pouvant aller jusqu’à 100 % du capital. Ils rentrent parfaitement dans une stratégie de diversification de portefeuille.

En effet, les produits structurés permettent d’accéder à des classes d’actifs traditionnelles dans lesquelles vous ne seriez peut-être pas en mesure d’investir directement de manière efficace et offrent des formules de paiement sur mesure qui modifient le profil risque/rendement par opposition à la seule exposition linéaire fournie par les investissements directs.

Ils ne sont, toutefois, pas sans risques. Les produits structurés sont, ainsi, moins liquides que les produits d’investissement traditionnels. Cela signifie que s’il n’est pas conservé jusqu’à l’échéance, une partie importante du montant initialement investi peut être perdue.

De plus, il existe également un risque de crédit et en cas, par exemple, de défaillance de l’émetteur, la totalité de l’investissement initial peut être perdue, ce risque crédit étant intégralement assumé par l’investisseur. D’où toute l’importance de passer par un émetteur de qualité.

Informations clés

Les produits structurés sont des produits financiers non cotés. Concoctés par votre établissement financier, ils peuvent être souscrits en direct ou en contrat d’assurance-vie. Côté fiscalité, elle dépend de celle de leur support.

Tous les produits structurés disposent d’un document d’informations clés. Ce document décrit les caractéristiques, les risques et les coûts du produit. Tous ces éléments peuvent différer selon la formule proposée. Le coût d’une position longue, par exemple, est une combinaison des frais de transaction facturés par le courtier et des coûts de financement de l’émetteur.

Les produits et charges de financement sont calculés par l’émetteur pour la mise à disposition du financement (produits pour les produits courts et charges pour les produits longs). Quant aux frais de financement, ils doivent être inscrits dans le document.

Complexes, les produits structurés ne sont pas compatibles avec tous les profils d’investisseurs. A chacun d’entre eux d’effectuer ses recherches et d’évaluer si un tel instrument peut lui convenir. Il est toujours hautement déconseiller d’investir dans un produit dont on ne saisit pas la logique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici