Accueil Placements bancaires Faut-il investir dans le palladium en 2022 ?

Faut-il investir dans le palladium en 2022 ?

Les métaux précieux comme le palladium connaissent une forte croissance, notamment dans le secteur industriel. Ce métal blanc bénéficie de caractéristiques rares qui en font l’un des 4 métaux les plus recherchés au monde.

Représentant une option intéressante face à l’investissement en or, le palladium, avec ses + 600 % de fluctuation, est très intéressant si l’on veut mettre en place une stratégie de diversification de son portefeuille financier.

Qu’est-ce que le palladium ?

Le palladium fait partie du groupe du platine, qui comprend notamment le ruthénium ou encore le rhodium. Cet alliage riche en platine est considéré comme un métal rare.

On le reconnaît à sa couleur blanche argentée, parfois grise. Il est le moins dense des métaux de la famille du platine.

La caractéristique du palladium est qu’il peut être travaillé à chaud, c’est-à-dire mou, et à froid, plus solide. Le processus est similaire à celui de l’or, ce dernier pouvant également être modelé sous les deux formes.

Les trois plus grands producteurs de ce métal précieux sont :

  • La Russie (81 000 kilos)
  • L’Afrique du Sud (78 000 kilos)
  • Le Zimbabwe (12 000 kilos)

Les trois pays qui possèdent la plus grande réserve de palladium sont :

  • L’Afrique du Sud
  • La Russie
  • Les Etats-Unis

En bref, l’histoire du palladium

Cet élément métallique rare fut découvert en 1803 par William Hydy Wollaston en Angleterre. Après une analyse de minerai provenant d’Amérique du Sud (très vraisemblablement de mines brésiliennes), le chimiste anglais est alors le premier à en extraire. A cette époque, il s’agit d’une prouesse, puisque ce métal a tendance à se retrouver dans d’autres alliages avec le platine, le cuivre, l’argent ou l’or.

Ses caractéristiques natives lui permettent de se retrouver dans de nombreuses industries. Le palladium est alors utile dans la confection des ressorts de montre, d’instruments chirurgicaux ou de composants électriques.

Le palladium est également très utile dans l’industrie chimique, où il est utilisé comme catalyseur pour optimiser l’économie des réactifs et la réduction des rejets. A température ambiante, il peut absorber jusqu’à 900 fois son propre volume d’hydrogène, permettant ainsi très facilement une purification de ce gaz.

Associé à l’or, le palladium sert également à la confection de bijoux qui seront estampillés “or blanc”.

Investir dans le palladium, bonne ou mauvaise idée ?

Parmi les quatre métaux précieux que sont l’or, le platine, l’argent et bien évidemment le palladium, c’est ce dernier qui jouit de la plus grande notoriété dans l’automobile, la chimie ou l’industrie dentaire. Aux yeux du grand public, il est pourtant le moins connu mais aussi le moins échangé.

Investir palladium, c’est choisir un métal rare qui peut servir de réserve monétaire face aux crises économiques. Son manque de popularité, comparé au métal jaune, permet aujourd’hui de réaliser des investissements rentables et pérennes à des prix équivalents à celui de l’or.

  1. Diversification

Acheter du palladium permettra de diversifier son portefeuille. On peut investir dans du palladium physique ou papier. Les sociétés minières ou les ETF palladium permettent d’acquérir des actions cotées. A contrario, pour ceux qui souhaiteraient posséder le métal palladium sous sa forme physique, les pièces, les lingots ou même les bijoux feront parfaitement l’affaire.

2. Retour sur investissement

Lorsque l’on observe l’historique du cours du palladium, on se rend très vite compte du potentiel incroyable de ce métal blanc. Le prix au gramme a connu une rentabilité exponentielle, passant de 3 euros à plus de 82 euros à son pic. Toutefois, il convient de rappeler que l’investissement n’a pas vocation à réaliser des gains exceptionnels et rapides, mais se présente plutôt comme une solution anti-crise et anti-inflation.

  1. Protection contre l’inflation

L’inflation monétaire est l’ennemi numéro un des épargnes. Si la perte de valeur des monnaies peut éroder la valeur des actions et des obligations sur les marchés financiers, engendrant alors une hausse des prix des matières premières, ces dernières ont particulièrement bien résisté face aux crises successives, notamment l’or et le palladium qui ont connu un cours historiquement haut.

Pièce, lingot… l’investissement palladium se présente sous plusieurs formes pour faciliter les transactions

Les pièces palladium

Avec un coût d’acquisition moindre et plus simples à revendre, les pièces en palladium sont particulièrement recherchées. Un moyen accessible à tout un chacun pour effectuer un premier investissement matières premières.

Les lingots palladium

Le lingot en palladium 1 kilo se négocie aux alentours de 65 000 euros. Il s’adresse donc à des investisseurs avertis bénéficiant d’économies plus importantes, autrement dit moins exposés aux pertes. Cependant, les perspectives croissantes du cours du palladium permettent cependant d’envisager le risque d’un investissement élevé sur un alliage dont la valeur n’a cessé de croître ces 10 dernières années.

 

Quel est le cours du palladium ?

Si l’on compare une nouvelle fois les 4 métaux rares, le palladium est celui qui a connu la croissance la plus importante.

Pour connaître le prix du palladium en temps réel, on peut se référer à son cours :

  • au gramme : 22 euros
  • à l’once (28,35 grammes) : 2 100 euros
  • au kilo : 67 700 euros

Une évolution de + 670 % depuis sa découverte. Une fluctuation incroyable, sans commune mesure avec le platine (+200 %) ou encore avec l’argent (+300 %).

 

Les métaux précieux, un placement pour 2022

Un “super-cycle” annoncé notamment pour ce qui concerne les métaux industriels comme le palladium. La crise sanitaire passée, le temps de la reprise semble avoir sonné. Des performances sur les matières premières qui ont été revues à la hausse, en raison d’une reprise des extractions qui n’a pas été aussi rapide que prévu faisant monter les cours.

Le minerai sera toujours une barrière face à la chute de l’euro ou du dollar, et ce peu importe ce que l’année 2022 nous réserve. Cet actif physique jouit d’une forte demande, mais l’offre ne suit pas.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here