Accueil Valeur refuge Crash de FTX : le marché des cryptomonnaies s’en remettra-t-il ?

Crash de FTX : le marché des cryptomonnaies s’en remettra-t-il ?

Le marché des cryptomonnaies de nouveau dans la tourmente. Alors que ce dernier est entré depuis de long mois en Bear Market, le voici qui replonge. Le coupable ? Il s’agit cette fois de FTX, en pleine déroute.

Tout s’écroule, en effet, pour la deuxième plateforme crypto au monde qui a du faire face le 8 novembre a plus de 6 milliards de retraits. Un mouvement alimenté par les doutes sur les comptes de FTX soulevés par un article publié sur un site spécialisé (et relayé par des tweets du fondateur de Binance).

FTX précipite la plongée des cryptomonnaies

Résultat, il n’a fallu que quelques heures pour précipiter la déroute de FTX qui pesait trente deux milliards de dollars en début d’année et plus grand chose aujourd’hui. Et pour la plateforme aucune solution ne semble se dégager. La faillite est bel et bien là.

Certes, Binance (première plateforme crypto mondiale) a pendant quelques heures semblait vouloir porter secours à sa concurrente en la rachetant. Mais le projet a finalement été abandonné. Reste donc des investisseurs sidérés et un nouveau coup dur pour un marché des cryptomonnaies qui s’en serait bien passé.

Bitcoin à moins de 16 000 dollars

Sous l’effet du crash de FTX, les cryptos en, en effet, une fois encore dévissés. Le bitcoin est tombé en dessous des 16 000 dollars, son plus bas niveau en deux ans. Depuis, il s’est un peu repris à environ 16 600 dollars à l’heure où nous écrivons ces lignes. Il n’empêche.

La cryptodevise a plongé de plus de 75% par rapport à son niveau record de près de 69000 dollars il y a un an. Et pour Ether, ce n’est guère mieux. La deuxième crypto la plus populaire a chuté de 13 % à 1 137 dollars après l’annonce de la déroute de FTX et affiche un recul de 75 % par rapport à son record. Quant à FTT, la monnaie FTX, elle ne désormais que légèrement plus que 2 petits dollars et pourrait bientôt atteindre le zéro absolu.

Insuffisance structurelle

Depuis le début de l’année 2022, le marché des cryptomonnaies vit de crise en crise. Outre les effets de la crise ukrainienne qui ont entraîné les cryptodevises dans une spirale baissière, ce dernier a du absorbé les effets délétères de l’affaire Terra Luna dont il ne s’est toujours pas relever. La faillite annoncée de FTX ne va assurément rien faire pour ramener le calme sur un marché particulièrement réputé pour sa volatilité.

Car, outre les péripéties qu’il traverse, le marché des cryptomonnaies est de l’avis de nombreux analystes caractérisé par une insuffisance d’ordre structurelle. Il manque de liquidités et d’investisseurs institutionnels pour lui amener la rationalité qui lui fait souvent défaut.

Quelle suite pour le marché ?

Aujourd’hui, quel avenir pour les cryptomonnaies ? Face à cet océan de mauvaises nouvelles, le monde crypto peut néanmoins trouver des espaces de consolation. Selon une étude la plateforme d’analyse Finder, le taux d’adoption des cryptos continue de progresser, l’Inde arrivant en tête du classement des pays avec un taux d’adoption de 28 %.

Finder a, d’autre part, interrogé 55 spécialistes de l’industrie afin de recueillir leurs prévisions pour l’avenir. Selon ces derniers, le cours de Bitcoin (devrait atteindre 21 344 dollars d’ici la fin de 2022 et 79 193 dollars d’ici à 2025. Certains prévoient même un bitcoin à plus de 270 000 dollars à l’horizon 2030. Enfin, 77 % des experts continuent de considérer le bitcoin comme une réserve de valeur malgré les déconvenues enregistrées.

Un besoin de régulation

Rappelons toutefois qu’il faut toujours être prudent avec les prévisions. Nous vivons des temps économiques particulièrement incertains. Pour les investisseurs, la prudence est vivement recommandée.

D’autant que les projets de régulation du marché des cryptomonnaies portés par les acteurs publics peut entraîner de grandes modifications et transformer de manière drastique les règles du jeu en vigueur dans le secteur. Un paramètre de taille qu’il ne faudrait surtout pas négliger.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here