Accueil Immobilier Projet locatif : les étapes pour réussir son investissement immobilier en 2022

Projet locatif : les étapes pour réussir son investissement immobilier en 2022

Vous réfléchissez à un projet locatif pour les mois qui arrivent ? L’investissement immobilier locatif est un placement rentable qui demande cependant une préparation en amont.

Investir dans un logement à louer peut être lucratif avec un rendement pouvant être estimé à plus ou moins 7 %, mais qui entraine avec lui de nombreux défis.

De la recherche de financement au processus de vente en passant par la recherche du locataire et la gestion locative, voici les étapes indispensables de ce parcours pour les futurs investisseurs immobilier.

3 bonnes raisons d’investir dans un projet immobilier locatif

  1. Construire un patrimoine immobilier

De nombreux dispositifs comme la loi Pinel permettent de se positionner sur un ou plusieurs biens sans apport. Certaines banques n’auront aucun mal à délivrer un crédit immobilier à hauteur de 90 %, voire 110 % pour certains projets.

C’est un effet de levier bancaire permet de faire grandir son patrimoine foncier rapidement sans barrière financière. Il faudra cependant être en mesure de montrer une situation professionnelle stable pour rassurer l’établissement bancaire et augmenter sa capacité d’emprunt pour multipler les investissements locatifs.

  1. Recevoir des revenus passifs

Au-delà de la valorisation immobilière de son patrimoine, investir dans le locatif, c’est aussi se constituer une source de revenu complémentaire grâce aux loyers versés chaque mois par les locataires. Si les mensualités de crédit sont couvertes par le versement du loyer, une fois ce dernier remboursé, les revenus locatifs permettront d’améliorer son niveau de vie et de préparer sa retraite.

  1. Profiter des avantages fiscaux de la loi Pinel

L’investissement Pinel ouvre droit à une réduction d’impôt calculée sur le prix d’achat des logements neufs ou réhabilités pour atteindre les performances techniques du neuf. Pour pouvoir en bénéficier, l’investissement locatif doit être réalisé dans un bâtiment d’habitation collectif (hors maison individuelle).

L’avantage fiscal s’applique selon la limite de plafond global de 300 000 euros et de 5 500 euros par mètre carré : 12 % du prix d’achat du bien sur six ans, 18 % sur neuf ans, avec une déduction complémentaire en cas de prolongation de l’engagement de location.

Les questions à se poser pour son investissement locatif en 2022

Investir dans la pierre demande un temps de réflexion pour s’assurer que ce choix pourra être assumé pendant plusieurs années. En effet, une fois (après avoir souscrit au) le prêt immobilier souscrit, le processus sera est lancé et vous vous engagerez engagez à rembourser la banque jusqu’à l’échéance du montant total emprunté.

  • Avec ou sans agence immobilière ? La première question consiste à choisir un accompagnement ou de décider se précipiter seul dans l’aventure. Lorsque le temps nous manque ou que les connaissances sont insuffisantes, mieux vaut s’orienter vers un expert immobilier. Il sera capable de trouver le bien idéal, de vérifier son état, de s’occuper de toute la partie administrative entourant l’achat et de gérer le renouvellement des locataires.
  • Quel type d’investissement locatif vous convient le mieux ? Un investissement locatif est un bien immobilier qui sera mis en location pour recevoir des loyers. Il en existe différents types avec pour chacun d’eux une défiscalisation qui lui est propre. On peut investir dans le neuf avec mise en location (loi Pinel, investir dans une SCPI, investir dans l’immobilier ancien (Loi Borloo), investir dans une zone de protection du patrimoine (loi Malraux).
  • Comment financer mon projet locatif ? Emprunter est toujours plus avantageux pour les investisseurs en raison notamment de l’inflation qui réduit petit à petit le pouvoir d’achat et le poids de l’épargne. Souscrire un crédit immobilier est la meilleure façon de financier son bien à louer. Nul besoin de sortir une somme en liquide trop importante ou d’économiser des années entières. La banque permet de profiter d’un effet de levier important pour investir. Les propriétaires peuvent également déduire les intérêts de leur prêt bancaire du montant du loyer lors de la déclaration d’imposition.

Investissement locatif : le bon emplacement

L’une des règles de l’investissement de location est de choisir le bon emplacement. Il faut réussir à se projeter à la place du son futur locataire pour déterminer l’adresse de son bien locatif en prenant en compte le quartier, les commodités aux alentours ou encore les travaux prévus à proximité.

Aussi, prendre en compte l’attractivité de la région pour vous permettre de trouver un locataire plus facilement, mais pas seulement. Acheter un logement locatif c’est penser à la revente du bien. Plus le marché sera porteur, plus vous pourrez réaliser une plus-value intéressante. Un bon rendement locatif comprend donc la rentabilité sur les loyers et le gain potentiel à la revente de la maison ou de l’appartement.

Les risques liés à l’investissement immobilier locatif

Comme tout investissement, l’immobilier présente lui aussi un risque. Un mauvais achat immobilier et c’est une possibilité de perdre une partie de ses économies investies. Si l’on considère un rendement de + 5 % par an, acheter un bien à un prix trop élevé ou comportant des malfaçons pourrait vous faire perdre une partie de votre capital.

Avec moins de 1 % d’impayés, le risque de ne pas voir le versement de ses loyers être versé correctement fait partie des dangers liés au secteur du locatif immobilier. Le choix du locataire est donc d’une importance capitale pour éviter les désagréments futurs.

La dégradation naturelle du bien ou celle d’une malveillance de la part des locataires demandera de financer des travaux dans le logement pour conserver son attractivité sur le marché et assurer de conserver sa valeur dans le temps.

 

L’investissement immobilier locatif est un des placements immobiliers des plus rentables. C’est aussi celui qui permet une défiscalisation immobilière avantageuse qu’il s’agisse d’un bien dans l’ancien ou le neuf.

Ce qu’il faut retenir pour bien investir :

  • Réfléchir au meilleur financement locatif possible
  • S’assurer de la demande locative
  • Trouver le bon locataire

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here